L’huile d’olive est utilisée depuis toujours pour cuisiner mais également pour ses bienfaits sur la santé.
La quasi-totalité de l’huile d’olive en France est produite en Provence. La production mondiale, variable selon les années, est d’environ 3 millions de tonnes. Le bassin méditerranéen représente 98% de cette production. L’Espagne, l’Italie et la Grèce sont les plus gros producteurs et les Grecs les plus importants utilisateurs avec 23,7 litres par an et par personne.
En France, l’extraction est faite par des mouliniers grâce à des procédés mécaniques qui permettent d’obtenir une huile d’olive vierge de grande qualité : lavage, pressurage, filtration, centrifugation, décantation avec des conditions thermiques douces en sont les facteurs essentiels.
Riche en acides gras mono insaturés (Oméga 9), elle contient aussi des acides gras polyinsaturés (Oméga 6 et Oméga 3) qui ne sont pas synthétisés par nôtre organisme, leur consommation est donc nécessaire.
Elle contient des antioxydants comme des tocophérols et du scalène qui agit sur le cholestérol, et renforce nos défenses immunitaires, ainsi que de la chlorophylle et des caroténoïdes.
 
Ses actions bénéfiques :
  • Réduit les risques des affections cardiovasculaires.
  • Diminue le mauvais cholestérol (LDL) et augmente le bon (HDL).
  • Action ati-oxydante sur le stress oxydatif.
  • Préserve l’intégralité de nos cellules.
  • Réduit les risques d’hypertension.
  • Réduit les risques d’inflammation.
  • Améliore la sensibilité à l’insuline.
 
Note : l’huile d’olive ne se détériore pas si elle est chauffée à moins de 100°C.
 
Références : Lopez Miranda, Perez Gimenez, Etudes Espagnoles, « Nutrition, metabolism and cardiovascular diseases » (2010).
« Journal of the American college of cardiology » (2005).